Qu’est-ce qui transforme des pommiers ordinaires en pommiers bio ? Josef ne donne pas seulement une réponse à cette question. En effet, à son avis, il y a un grand nombre d’éléments qui, reliés ensemble, composent la solution à la question : planter des buissons, créer des cumuls de pierres, planter des espèces différentes de plantes au début de la plupart des rangées de pommiers et semer la jachère verte entre les rangées. Ainsi se crée un espace vital pour les insectes bienfaisants, la biodiversité augmente et l’écosystème se stabilise. Pour encourager la diversité des espèces, Josef fauche l’herbe entre les rangées une seule fois par an, peu avant la cueillette. Ainsi la flore s’enrichit en variétés et les herbes fleurissent et attirent les animaux sauvages.

Article Image

Sa ferme est toute proche du centre de San Michele Appiano, dans un paysage idyllique avec une vue magnifique, avec pommiers et châteaux médiévaux. Avec sa femme Ulrike, c’est là que Josef gère un agritourisme. Mais la famille Meraner ne se limite pas à louer des appartements pour les vacances : elle accompagne plutôt ses hôtes à l’intérieur de son monde en racontant l’agriculture biologique et la vie du Tyrol du Sud.

Article Image

Oreilles bien ouvertes, voix ferme : ce sont les éléments décisifs quand Josef accompagne les personnes visiter ses pommiers. Mais son engagement ne s’arrête pas à la limite de sa propriété : en effet, il est une source intarissable d’idées pour la coopérative Biosüdtirol dont il est membre du conseil d’administration et, en sa qualité de porte-parole de la section fruits et légumes de l’association Bioland Alto Adige, il est encore actif comme le premier jour.

Article Image Article Image
“Je n’entends faire la leçon à personne, mais je montre volontiers comment je travaille et je suis prêt à discuter de tout. Si je peux être une source d’inspiration pour d’autres personnes, j’en suis ravi.”

Josef choisit avec soin les variétés de pommes avant de les planter parce que, entre autres, elles représenteront en moyenne la source de la cueillette des prochaines 15 à 20 années. Les dix dernières années, Josef a aligné son exploitation agricole à sa philosophie : résistante à la tavelure et courageuse. Résistante à la tavelure : comme, par exemple, les variétés Topaz, Natyra® et Bonita.

Ce choix révèle aussi que Josef est prêt à affronter tous les défis, quand il dispose de pommiers avec le microclimat idéal et la bonne altitude. En effet, il a été l’un des premiers agriculteurs à planter Natyra®, une variété fameuse parce qu’elle est exceptionnelle pour le palais, mais particulièrement difficile à cultiver.

Article Image

“Les expériences ont plus de valeur si elles sont partagées”. C’est ce que dit toujours Josef. Lors d’une visite à ses pommiers, il montre à 30 agriculteurs Biosüdtirol comment poussent les arbres Natyra® s’ils sont bien soignés et plantés aux bons endroits. Et son exemple a vraiment porté ses fruits, au sens propre du mot : aujourd’hui toujours plus de plantes de cette variété sont cultivées dans les vergers Biosüdtirol.

Article Image

Josef montre un maximum d’attention dans sa deuxième passion aussi : la photographie. Fleurs de pommier couverts de glace, insectes bienfaisants, jachères vertes fleuries. Mais aussi la lune ou les herbes – la grande passion d’Ulrike – sont souvent capturés par l’objectif curieux de son appareil photo.

Ce n’est pas un hasard si, l’été 2017, nous nous sommes rencontrés chez Josef pour développer le projet de communication visuelle pour Biosüdtirol. Notre photographe, Jasmine Deporta, l’a suivi entre les rangées de pommiers. Avec ses qualités de conteur et d’inspirateur, Josef a été décisif pour l’aider à voir le monde coloré des pommes bio sous un nouveau jour et le traduire ensuite en images authentiques. Vues panoramiques, photos de détails, arbres de pommes, filets anti grêle, colonnes en béton, tuyaux d’irrigation, personnes et machines : tout cela a été capturé par Jasmine avec son appareil photo, sans ne le célébrer ni l’embellir. Ces images transmettent la même impression de franchise qu’on trouve dans les récits de Josef.

Article Image